xia

Chargement...

La Jeunesse Hitlérienne

close

Description

XIA - DANE Versailles

close

La propagande axée sur la jeunesse

"Les enfants, que savez-vous du Leader?"Hitler s'est rendu omniprésent au sein de son peuple, et notamment au niveau des enfants, considérés comme l'avenir de la nation.
close

Le culte du Leader

Hitler (1889-1945) est élu chancelier en 1933, puis fusionne les fonctions de président et chancelier en 1934. Il obtient donc les pleins pouvoirs et devient dictateur de façon permanente.Ici, Hitler est présenté comme un homme souriant, s'occupant des enfants donc montrant son coté patriarche, père de la nation.
close

La Swastika

Le mot swastika vient du sanscrit (la langue ancienne des brahmanes) "svastika". Ce mot signifie à l'origine "bonne fortune" ou "bien être", et la croix crocheté est sensée représenter le mouvement du soleil dans le ciel. On peut par ailleurs le retrouver dans beaucoup de temples en Inde et en Indonésie. Au XIXème siècle, H.Schliemann découvre ce symbole sur le site de l'antique Troie suite à des fouilles et en déduit que c'est un "symbole religieux important pour nos lointains ancêtres". Au XXème siècle, le mouvement völkisch se le réapproprie en tant que symbole de l'identité aryenne et de fierté nationaliste allemande.Aussi appelée croix gammée (d'après la traduction anglaise), la swastika est affichée partout pendant les marches nationales et dans toutes les images de propagande, et donc dans celle-ci.
close

La sensibilisation des enfants

De 1926 à 1945, la Jeunesse Hitlérienne (Hitlerjugend en allemand) est la formation des futurs surhommes aryens et des futurs soldats préparés à combattre pour le 3ème Reich. Composée seulement de garçons, ils se devaient de faire passer l'entraînement physique et militaire avant l'instruction scolaire et scientifique. C'était la formation d'une armée d'Allemands de "pure race", contournant les clauses du Traité de Versaille, considéré comme un "diktat". Les plus forts rendaient les plus faibles plus endurcis, et tous se devaient d'être antissémites, cruels, et sans sentiments.En 1930, cette organisation comptait 25 000 "petits soldats", et en 1933 elle comptait 2 250 000 de membres. Après la guerre, les enfants ayant grandi dans cette atmosphère toxique ont été ré-éduqués afin qu'ils ouvrent les yeux sur les années précédentes.